Shadow IT – Comment gérer ?

Shadow IT – Comment gérer ?

Le Shadow IT, aussi appelé Rogue IT, est un phénomène de plus en plus présent au sein des entreprises. Mais savons-nous vraiment ce qu’est le « Shadow IT » ? Par le passé il était le fruit de l’impatience d’un employé souhaitant accéder rapidement à un logiciel ou à...

Profitons du confinement pour partager nos expériences !

Profitons du confinement pour partager nos expériences !

data – innovation – process – digitalL'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE APPLIQUÉE AU MARKETING Lundi 13 avril 2020 à 14h00L'intelligence artificielle au service du BTP et de l'immobilier Mercredi 15 avril 2020 à 14h00L'intelligence artificielle au service de la santé Jeudi...

Lexique IT

Lexique IT

Langages : HTML : Langage qui constitue la base de n'importe quelle page Web (Boutons, titres, paragraphes), il est le seul à avoir ce rôle et ne possède pas d'intelligence à proprement parler. C'est un langage composé de balises. CSS : Marche de pair avec le HTML, il...

Les nouveaux métiers de la tech

14 Avr, 2019 | Technologies | 0 commentaires

Avec l’explosion de l’intelligence artificielle et de la data science, de nombreux métiers sont apparus ces dernières années. Des profils très prisés et une forte demande sur le marché du travail qui créent une pénurie de candidats. Découvrez ces jobs autour de l’IA, de la data science et de l’informatique !

Le Data Engineer et le Data Analyst, les plus proches de la donnée :

Ce sont des experts qui interviennent autour du traitement de la donnée : « les éleveurs de données ». Le Data Analyst est responsable de toutes les opérations faites à partir des bases de données. Il doit apporter des réponses aux problématiques liées à ces bases. Il est aussi capable de dégager des tendances et fournir des analyses à partir des données

Le Data Engineer est chargé de la maintenance des données. C’est le médecin de la donnée : il collecte, traite et stocke les données qui doivent être analysées. Il prépare le terrain pour ses collègues (le data analyst puis le data scientist). Il est essentiel car c’est de son travail que dépend le possible traitement des data.

Le Data Scientist, la star de l’IA :

Il est en tête des jobs en or du numérique, c’est « l’homme à tout faire » des données. Il travaille sur l’élaboration des modèles de traitement de données, avec des données plus ou moins structurées. Il code également dans différents langages de programmation. Les entreprises font appel à eux pour leur projet d’IA (maintenance prédictive, notation des prospects, anticipation du churn..) Cependant certains vont être de purs statisticiens très matheux et experts en algorithmes, alors que d’autres vont simplement utiliser les technologies mises à disposition. Le meilleur data scientist est celui qui associe des compétences en mathématiques, en statistiques et en informatique. Selon une étude de Burning Class Technologies le nombre d’emplois dans le monde devrait augmenter de 28 % d’ici 2020, pour atteindre 2,72 millions. Malheureusement l’augmentation ne suffira pas à combler la pénurie.

Les développeurs : du front-end / back-end au fullstack, découvrez les architectes du web :

Le développeur front-end est celui qui participe à la création de l’interface utilisateur d’un site ou d’une application. Il intervient sur tous les éléments visibles à l’écran. Il crée des sites clairs, accessibles et ergonomiques, mais surtout adaptables à tous les supports (ordinateur, smartphone, tablette), il peut aussi travailler sur le référencement naturel. Sa mission regroupe donc design et développement.

Le développeur back-end travaille dans l’ombre. Il a pour mission la conception de sites et applications, sur l’ensemble des fonctionnalités et des éléments qui sont invisibles lorsqu’on navigue sur le site (l’architecture technique). Il s’occupe de la configuration, du développement et de la maintenance du serveur.

Le développeur fullstack est celui qui maîtrise les deux. Il est capable de travailler sur le back-office et sur le front-end. Il peut être en charge de l’architecture du site et de l’expérience utilisateur en même temps.

L’UX/ UI designer, le web designer :

L’UX designer (pour User eXperience) travaille sur l’expérience utilisateur. L’UI designer (pour User Interface) travaille lui sur la conception de l’interface produit. Ensemble ils construisent les interfaces des sites, de e-commerce par exemple, en prenant en compte le format (ordinateur, tablette, smartphone), la navigation tactile, la rotation portrait/paysage sur supports mobiles, l’interactivité des zones d’action… L’UI utilise des éléments graphiques (boutons, onglets, etc.) et textuels pour permettre une navigation claire et intuitive. Le designer UX, lui, intègre du sens en faisant appel au storytelling et émotions des utilisateurs. Il cherche à favoriser l’empathie pour combler les attentes et les besoins de l’utilisateur et par la suite créer une relation de confiance entre cet utilisateur et la marque.