Gouvernance data : centraliser ou décentraliser ?

Gouvernance data : centraliser ou décentraliser ?

La data est une ressource de plus en plus maîtrisée et exploitée par les entreprises. Le cloisonnement de la donnée tend à disparaître chez les organisations. Gouverner et structurer la data devient donc nécessaire à toute entreprise voulant s’adapter et se développer...

Les enjeux RSE du bâtiment connecté

Les enjeux RSE du bâtiment connecté

De la microélectronique aux infrastructures de télécommunications, les TIC voient leur place déjà importante s’accroître davantage. C’est le domaine de nombreux challenges qui font évoluer nos sociétés actuelles vers des futurs plus innovants et connectés. Ces vingt...

Shadow IT – Comment gérer ?

Shadow IT – Comment gérer ?

Le Shadow IT, aussi appelé Rogue IT, est un phénomène de plus en plus présent au sein des entreprises. Mais savons-nous vraiment ce qu’est le « Shadow IT » ? Par le passé il était le fruit de l’impatience d’un employé souhaitant accéder rapidement à un logiciel ou à...

Impact Covid sur l’IT : entre digitalisation accélérée et baisse des coûts, qui gagne ?

2 Fév, 2021 | Design & UX, Ressources Humaines | 0 commentaires

Avec la crise sanitaire et les bouleversements qu’elle a impliqués, la tendance à la rationalisation des coûts IT s’est d’autant renforcée. Les entreprises se sont empressées de prendre des mesures, comme réduire les effectifs ou exploiter au maximum leurs actifs IT.

L’étude menée par Insight auprès de 550 décideurs IT révèle les défis auxquels les entreprises sont et seront confrontées (Source : Insight, Etude Européenne sur l’optimisation des coûts, “L’IT échoue-t-elle à relever le défi de l’optimisation des coûts ?”).

Nous en faisons ici un résumé.

Comment réduire les coûts en assurant la MCO ?

L’équilibre entre la nécessité de s’assurer de la résistance de l’entreprise, poursuivre la transition digitale et celle de réduire les dépenses et coûts IT a-t-il été trouvé ?

On peut sérieusement se poser la question lorsque l’on voit que 95% des entreprises ont dû ou vont réduire leurs coûts en 2021.

Les principales mesures de réduction concernent :

  • Les licences (58%)
  • Le nombre de collaborateurs (51%)

Source : Insight, Etude Européenne sur l’optimisation des coûts

Source d’économie n°1 : les licences

Nombreuses sont les entreprises qui n’optimisent pas complètement leurs investissements logiciels. Les dépenses moyennes par an en licences logicielles s’élèvent à 11,38 M€. En plus de ça, s’ajoutent 6,04 M€ dépensés en logiciel en tant que service (SaaS).

Or, plus de 20 % des dépenses en licences logicielles concernent des logiciels qui ne sont pas utilisés.

Pourquoi un tel gaspillage au niveau des licences ?

  • Difficile d’adapter le nombre de licences au nombre réel d’utilisateurs (63% des sondés)
  • Manque d’expertise ou de données permettant de mieux négocier vis-à-vis des fournisseurs (76%)

Source : Insight, Etude Européenne sur l’optimisation des coûts

Le défi de la gestion du cycle de vie des actifs

Avec le confinement, les entreprises ont vécu une véritable course à l’adaptation en mettant en place le travail à distance, des équipements et logiciels nouveaux.

Aujourd’hui, les entreprises doivent régir un ensemble d’actifs IT « legacy », jusqu’à la fin de leur cycle de vie, et de nouveaux actifs, entrés dans l’entreprise en dehors des cycles d’actualisation normaux.

Beaucoup de collaborateurs ont dû utiliser leurs propres appareils ou logiciels afin de pouvoir télétravailler : le recours au BYOD (« Bring Your Own Device ») a bondi de 69%, posant un certain nombre de sujets autour de la sécurité.

Si le BYOD a résolu un problème à court terme, il a surtout mis en valeur :

  • un manque de ressources IT ou une acquisition rapide, créant pour 66% des sondés des doublons
  • une gestion partielle des assurances associées
  • le besoin en renfort ou la mise en place d’un support IT, dont la complexité et les coûts ont généralement explosé. 67% des entreprises ont eu plus de mal à fournir un support IT qu’auparavant

Depuis mars 2020, les coûts de service et de technologie ont massivement augmenté, avec principalement, les coûts de support et de licences.

Ces investissements semblent néanmoins rentables, puisque 69% des entreprises pensent pouvoir récupérer partie de ces coûts sur l’activité maintenue.

Source : Insight, Etude Européenne sur l’optimisation des coûts

Consolider l’infrastructure

Les équipes IT souhaitant optimiser les dépenses d’infrastructures voient un autre défi tout aussi important : avoir une bonne vision sur l’ensemble de l’environnement.

Les dépenses en infrastructure Cloud public et privé et en Iaas (Infrastructure as a service) ont bien évidemment bondi depuis mars 2020.

69% des entreprises ont consolidé leur infrastructure depuis 2020, ou prévoient de le faire en 2021. Les hausses budgétaires principales sont les suivantes :

Source : Insight, Etude Européenne sur l’optimisation des coûts

Conclusion

La crise sanitaire a augmenté la pression sur les services IT mais a accéléré certaines transformations.

Les enjeux restent encore de taille : rationnaliser les dépenses en licences, gérer les nouveaux modes d’organisation et de travail et le choix en termes d’infrastructure.